Guerres Israélo-arabes Retour


Résumé

La première guerre israélo-arabe de 1948 s'explique par la naissance d'Israël. La seconde guerre israélo-arabe correspond à la crise de Suez en 1956. En juin 1967, éclate la troisième guerre israélo-arabe, dite la " guerre des six jours ". Un quatrième conflit israélo-arabe débute le 6 octobre 1973: jour de la fête du Yom Kippour d'où le nom de guerre du Kippour. Un cinquième conflit date de 1982 quand Israël envahit une partie du Liban.

Développement

Guerre de 1948:

Crise de Suez:

Guerre des six jours: Les tensions étant extrêmement vives entre Israël d'une part et Nasser et les palestiniens d'autre part, Israël mène une guerre-éclair dès le 5 juin: il occupe le Sinaï égyptien, la Cisjordanie, une partie du plateau syrien du Golan et annexe la partie Est de Jérusalem. Malgré la résolution 242 de l'O.N.U. du 22 novembre 1967 qui demande la libération des territoires occupées (mais la version anglaise utilise le mot from pouvant être traduit par de [version Israélienne et Américaine] ou des [version du reste du monde] Israël garde ces territoires occupées.

Guerre du Kippour: L'Égypte et la Syrie attaquent par surprise Israël. Les deux grands soutiennent chacun une partie en présence: les Américains Israël, les russes les arabes. La tension monte fortement entre les deux superpuissances, l'U.R.S.S. menace d'intervenir militairement. La victoire revient finalement aux Israéliens. En réaction les pays de l'O.P.E.P. quadruple le prix du pétrole.

Guerre contre le Liban:

Retour